Freelance

Pourquoi faire appel à un freelance ?

Les freelances s'inscrivent durablement dans le monde du travail et leur croissance risque d'être toujours aussi importante durant les prochaines années. En 2019, on estimait qu'ils étaient environ 930 000 freelances en France, soit une croissance de 145% en dix ans. Si l'offre augmente, on imagine que la demande aussi. Mais alors, quels sont les avantages à collaborer avec eux ?

Pourquoi faire appel à un freelance ?
Rédigé par Alison Danis
Le

Beaucoup d’entreprises n’ont pas toujours recourt à des professionnels indépendants pour leurs projets. Généralement, c’est l’aspect financier qui pose problème. On croit souvent, à tord, qu’un freelance est hors de prix et qu’on peut toujours trouver une solution “pas cher” ailleurs. Pour un besoin ponctuel, on peut comprendre qu’une entreprise préfère trouver un site qui génère des logos lui-même ou récupérer un template pour son site web. Mais si on choisit cette option, il faudra aussi s’attendre à des résultats “low-cost”.

Quels sont les avantages de passer par un freelance ?

Exemple très simple mais efficace. Mais vous vous rappelez quand votre mère, qui n’était pas coiffeuse, vous coupait les cheveux étant petit ? Pour 90% d’entre nous, je suis sûre que ce ne sont pas de bons souvenirs. Pour le recourt à un freelance, c’est la même chose. Les avantages sont nombreux, c’est à vous de voir et d’évaluer les résultats que vous voulez pour votre entreprise.

Un freelance, c’est avant tout un professionnel confirmé

Qu’il soit développeur, web designer ou même comptable, un freelance a très certainement déjà travaillé au sein d’une entreprise avant de se lancer. Il a donc déjà acquis des compétences et de l’expérience pendant plusieurs années. Évidemment, chacun a son propre parcours, mais le but n’est pas de faire du cas par cas.
L’avantage d’un freelance qui connaît la vie en entreprise est qu’il connaît les contraintes ou les problèmes qu’il pourrait rencontrer pendant la mise en place du projet. Dans mon cas, je sais que mon expérience en entreprise est un véritable atout pour moi sur la gestion d’un projet, sans parler des compétences techniques que j’ai acquises.

Vous gagnez du temps et vous pouvez fonctionner sur des projets uniques

Vous avez envie de lancer un nouveau projet, mais vous n’avez pas la personne qualifiée sous la main pour pouvoir le démarrer. Que faire ? Embaucher un nouveau salarié ? Ça veut dire : démarrer tout le processus de recrutement, former le nouvel employé, etc. Et si finalement, je n’ai besoin de cette prestation qu’une seule fois ? Quelle perte de temps et d’argent ! Alors oui, un freelance n’est pas un magicien non plus. Mais dans certaines situations il va vous permettre d’éviter bien des démarches, particulièrement chronophages et peu excitantes.

La communication est beaucoup plus simple avec un freelance, puisque vous n’avez qu’un seul interlocuteur. Puis, il ne faut pas oublier que pour le freelance le temps c’est de l’argent. Ça ne veut pas dire qu’il va tout bâcler, au contraire, il sera particulièrement attentif et concentré. Son but c’est de bien comprendre vos attentes et vos besoins, d’être le plus clair et le plus concis. Pas de perte de temps ni d’informations. On papotera quand le projet sera terminé !

Dernier point sur le gain de temps, n’oublions pas qu’un freelance est assez flexible. C’est lui qui définit ses horaires de travail même si globalement, un indépendant se cale plutôt sur les horaires de sa cible.
Il peut avoir une grande capacité d’adaptation (dans la mesure où il ne gère pas 20 projets en même temps). Il est toujours joignable, répondra rapidement à vos appels ou à vos mails. Mais de manière générale, il est souple et réactif.
En revanche, je ne dirai pas qu’il ne compte pas ses heures, au contraire. Oui, le freelance travaille très dur pour mettre en place une organisation, pour chercher des projets, etc. Il fait tout ce qu’il peut pour satisfaire son client mais il n’oublie pas non plus que son temps c’est de l’argent. Il ne va pas travailler des heures sur un projet si ça ne fait pas partie de la prestation.

Oui, un freelance ça ne coûte pas si cher !

Parlons bien, parlons argent. “Non mais ça coûte un bras !”, “600€ pour un logo, mais vous êtes malade ?”. Un conseil, si un client vous dit quelque chose dans ce style, fuyez !

Si vous avez besoin d’un type de prestations en permanence, ça vous reviendra moins cher d’avoir un salarié. Mais pour des missions ponctuelles ou uniques, le freelance sera votre meilleur allié !

Je vous l’accorde, avec un tarif journalier à 300 ou 400€ par jour (voire plus), le prix de la prestation peut faire vite tourner la tête selon votre budget. Je ne vais pas détailler comment un freelance définit son TJM. Mais ce n’est pas si élevé quand on prend en compte la prestation, les charges, les impôts, etc. Avant de chercher sur Google “Générateur de logo gratuit”, je voudrais vous poser une question. Vous pensez que votre meilleur concurrent se contente d’une prestation bas de gamme ?

Dans la mesure où vous envisagez de passer par ces outils gratuits sur internet ou encore de recruter un stagiaire non-payé plutôt que faire appel à un expert indépendant. Croyez-moi, vous ferez une économie sur le court terme, mais sur le long terme vous allez perdre bien plus.

Oui, tout le monde n’a pas le même budget et les solutions low-cost sont très tentantes. Tout dépend de vos objectifs et de vos ambitions. Mais il faut le voir comme un investissement à long terme.

Les autres avantages de la collaboration avec un indépendant ? Son réseau et sa motivation

Un freelance a beaucoup de concurrents, mais il a aussi beaucoup d’alliés dans son carnet d’adresses.

Dans certains domaines, le freelance doit être entouré de partenaires de confiance afin que sa mission soit parfaitement menée de A à Z. Je pense par exemple à un graphic designer qui a besoin de travailler avec un imprimeur. S’il a réussi à créer l’identité visuelle dont vous rêviez, ce n’est pas pour avoir des cartes de visite d’une qualité médiocre.

Un freelance peut également vous proposer d’autres prestataires complémentaires qui pourront répondre à vos besoins. Par exemple, si un de mes clients me demande si je peux m’occuper de l’intégration de son site web, je lui expliquerai que je n’ai pas ces compétences mais que je connais un autre indépendant très qualifié pour le faire.

Un indépendant fera toujours attention à ces détails car son but est de rassurer son client et de renforcer la confiance établie entre les deux parties. Mais surtout, la seule motivation d’un freelance c’est de vous satisfaire. C’est primordial et décisif dans sa carrière d’indépendant. Il ne vit que grâce à la fidélisation et à la recommandation de sa clientèle. Et s’il faut s’entourer des meilleurs pour réussir un projet et vous satisfaire, il le fera.

Pour conclure, quand on se lance en indépendant, ce n’est pas un petit changement. Il faut avoir confiance en son travail et en son expertise (malgré le syndrome de l’imposteur qui est très présent chez les nouveaux freelances). Il faut être débrouillard et s’investir.
Je ne dis pas que tous les freelances sont des experts, avec un talent exceptionnel et un dévouement sans faille envers leurs clients. Non. Mais le vrai freelance est un spécialiste, il connaît son métier et il le fait bien. Il est capable de proposer des prestations de qualité et, étant seul à gérer son entreprise, il continuera toujours de se former, de faire de la veille afin d’être capable de répondre à toutes les demandes et à toutes les questions. Il pensera toujours à la satisfaction de son client car c’est ça, et uniquement ça, qui fait vivre l’entreprise d’un freelance.

Découvrir d’autres articles