Design

C’est quoi le métier d’un web designer ?

Graphic designer, web designer, UX designer, UI designer... La plupart de ces termes sont devenus populaires ces dernières années et pourtant, même entre professionnels ou au sein des entreprises, on constate fréquemment une confusion entre ces différents métiers. Mais c'est quoi le métier d'un web designer ?

C’est quoi un Web designer ? Un métier à ne pas confondre avec celui d’un graphiste
Rédigé par Alison Danis
Le

Ce qui est difficile, c’est que même les professionnels concernés se mêlent parfois les pinceaux. Chacun peut avoir sa vision des choses. Mon but, c’est simplement de vous éclairer sur ce qu’est le métier de web designer. De vous donner des éléments pour ne plus le confondre avec un graphic designer ou un UX designer.

Il y a une chose que j’aimerais aborder avant d’aller plus loin. Comment traduiriez-vous le terme “design” ou “designer” ? C’est un anglicisme qui porte souvent à confusion et j’ai été la première à tomber dans le panneau. On a tendance à croire que le design traduit quelque chose de beau, de graphique, qui touche à la création ou à l’art. À la création, oui, d’une certaine manière. Mais si je vous demande de me dire ce que fait un “Game designer”, que me répondrez-vous ? “C’est celui qui fait les décors dans un jeu vidéo” ? La réponse est simple quand on sait qu’il faudrait traduire “designer” par “concepteur”. De ce fait, on comprend assez rapidement que le métier d’un “Game designer” consiste à concevoir les règles et l’univers d’un jeu. Pas de créer des décors ou des personnages (d’un point de vue graphique, j’entends).

Mais c’est quoi alors le métier d’un Web designer ?

Si on le traduit littéralement, on dirait que c’est un “concepteur web”, on précisera de pages ou d’interfaces web. Web designer, c’est un métier à la fois artistique et technique. Aujourd’hui, on pourrait dire que le web designer fait progressivement place à celui d’UI designer (pour User Interface). Mais l’UI designer se concentre principalement sur le visuel d’une interface, sur le support sur lequel un utilisateur va interagir. Il ne se contente pas de travailler sur l’esthétique. Il peut être aussi compétent sur des points d’ergonomie ou d’architecture de l’information. Souvent, mais pas toujours, un UI designer travaille en collaboration avec un UX designer (pour User Experience), qui lui, se charge de mettre l’utilisateur au cœur de la conception d’un produit web ou mobile. Un UX designer a une approche portée sur la recherche, l’analyse, l’émotion ou la psychologie des utilisateurs. Ce sont deux métiers très complémentaires.

Le web designer se situe un peu entre les deux. Du moins, il va tenter d’appliquer des principes d’ergonomie ou d’UX avec des règles d’UI. L’objectif pour un web designer, aujourd’hui, n’est pas de faire un site simplement “joli”. Son métier, c’est de proposer une interface agréable aussi bien visuellement que dans sa navigation.

Qui est victime de cette confusion ?

Que ça soit en tant que salariée dans une entreprise ou en tant que freelance, je constate cette confusion en permanence. Des clients vont faire appel à un graphic designer pour concevoir leur site web. Une entreprise veut faire une refonte UX de son site, mais ne demande en fait qu’à moderniser graphiquement son interface. Certains peuvent être polyvalents et maîtriser plusieurs compétences. On voit souvent des UX/UI designer, on peut voir des graphic designer/web designer. Mais il faut garder en tête que ce sont des métiers différents.

Ce qui est gênant aujourd’hui, c’est que tous ces termes sont devenus populaires, notamment ceux d’UX et d’UI. Et cette popularité a entraîné une banalisation et une mauvaise utilisation de ces mots. J’estime que cela nuit à ces professions. Résultat, les clients recherchent les mauvaises personnes ou parfois les professionnels ne répondent pas aux attentes des clients.

Comment savoir où je dois me positionner ?

En me lançant en freelance, l’objectif était bien sûr de me faire connaître et parler de mes services, de mes compétences. Comme n’importe quelle personne qui lance son site, on a envie d’être bien référencé sur Google et d’apparaître assez haut dans les résultats de recherche.
En créant mon site et en réfléchissant à mon référencement, je me suis demandé si je devais placer mon site sur la requête “graphiste freelance” ou web designer freelance”. Pourquoi cette question alors qu’être graphic designer n’est pas mon cœur de métier ? J’ai conscience que ma clientèle cible, plutôt des petites ou moyennes entreprises (voire des associations), feraient la confusion entre les deux métiers. S’ils veulent créer ou revoir l’interface de leur site web, ils chercheront sans doute un “graphiste”. Alors que créer un site internet ou une application mobile ne fait pas partie des compétences de base d’un graphic designer.

Comment atténuer la confusion entre ces différents métiers ?

Ce qui est beau aujourd’hui, c’est que tout le monde n’est pas obligé de rentrer dans une seule case. On peut être très polyvalent. J’espère moi-même, quand j’aurais du temps, apprendre le motion design et peut-être proposer des prestations autour de ça. Un graphic designer peut être web designer et vice-versa, un UX designer est souvent aussi UI designer, un UI designer peut avoir des compétences en graphisme, etc. Il n’y a pas de règles.

La seule chose que je souhaite, c’est qu’on rende à César ce qui est à César. Que les entreprises, les professionnels ou bien quiconque a besoin d’un expert à un moment donné, se renseigne vraiment sur les compétences de tous ces métiers afin de choisir le meilleur dans son domaine.

Le chemin est malheureusement encore très long et j’espère qu’il pourra éclairer certains d’entre vous ou mêmes des potentiels clients à la recherche d’un prestataire.

Découvrir d’autres articles